Entreprise : quelles mesures de sécurité et protections pour les travailleurs isolés ?

Entreprise : quelles mesures de sécurité et protections pour les travailleurs isolés ?

Le travail isolé peut toucher divers secteurs d’activités. Il se définit notamment par la réalisation d’une tâche par une personne seule dans un environnement de travail qui présente des risques particuliers et où elle ne peut être vue ni entendue par d’autres collaborateurs. Heureusement, la législation encadre strictement le cas des travailleurs isolé. C’est d’ailleurs pour cette raison que les entreprises doivent impérativement prendre des mesures de sécurité et de protections efficaces pour mieux les protéger des éventuels risques. Justement, les solutions suivantes peuvent être mises en œuvre pour protéger les travailleurs isolés.

Opter pour l’utilisation de dispositifs d’alarme ou DATI

Les dispositifs d’alarme DATI sont actuellement disponibles pour assurer la protection des travailleurs isolés. Ils peuvent notamment inclure des systèmes de détection mobiles que les travailleurs peuvent porter ou fixes. Les dispositifs fixes peuvent être un badge de présence, une balise ou encore une borne de passage. Les dispositifs mobiles peuvent être déclenchés volontairement en cas de problèmes. Ces derniers peuvent également transmettre des informations comme les positions anormales ou encore les coordonnées GPS. Ces dispositifs peuvent être déclenchés manuellement via un bouton ou automatiquement, tout comme le dispositif d’alerte Atex.

Mais en plus de leur confier ces dispositifs, il est important de réaliser quelques actions afin que l’ensemble soit plus efficace. Les travailleurs doivent être notamment formés sur les performances et les caractéristiques du matériel. Des tests de fonctionnement doivent également être envisagés en ces termes. En plus de ces programmes, il est aussi important d’ajouter des programmes de simulation dans les zones sensibles de la société. Les collaborateurs d’une entreprise doivent également avoir savoir comment se déroulent l’organisation des secours et aussi les missions du poste de surveillance. Cette action est nécessaire pour que tout le monde soit capable d’intervenir en cas de problème et entamer les procédures de premiers secours.

Quelques méthodes de préventions individuelles importantes

Pour renforcer la sécurité des travailleurs isolés, il est nécessaire d’avancer au préalable des méthodes de préventions efficaces. Généralement, en plus de l’usage des dispositifs d’alarme spécifiques, d’autres modes de préventions peuvent être organisés au sein de la société. Déjà, il est possible de mettre en place la prévention individuelle. Cela va notamment de la formation à la communication au sein même de l’entreprise.

Le chef d’entreprise se doit donc de mettre en place quelques règles essentielles pour chaque salarié. Il peut s’agir notamment d’informer sur les actions à réaliser en cas d’accident ou de pathologie, sur l’interdiction de recourir aux drogues ou à l’alcool, sur le repérage de la limite de compétences vis-à-vis d’un dysfonctionnement, sur la formation nécessaire pour la gestion du stress et des conflits… L’entreprise se doit également de mettre en place une surveillance régulière à distance des travailleurs isolés.

Les modes de prévention médicale

Cette fois, il s’agit notamment de réaliser un dépistage des individus qui peuvent être sujets à des pathologies pouvant handicaper la réalisation de leurs missions. Il faut dire que certaines personnes peuvent être diabétiques, cardiaques, vertigineuses, ou sujettes à des crises d’angoisse ou encore d’épilepsie. Pour le bien-être de la société et de la personne elle-même, le travail isolé ne convient pas à ces personnes vulnérables.

De ce fait, l’entreprise doit prendre des mesures strictes sur le choix des personnes pouvant travailler sans risque en situation d’isolement. Pour se faire, il est judicieux de confier les tâches à des volontaires. Cela évitera notamment que des troubles psychologiques apparaissent. Les personnes qui peuvent également avoir des conduites addictives ne doivent pas non plus occuper un poste de travail isolé.

Connaître les postes interdits aux travailleurs isolés

Il existe certaines activités à risques qui ne peuvent pas être soumises aux travailleurs seuls. En d’autres termes, ces activités doivent être strictement sous surveillance, notamment par des personnes qualifiées et en mesure de prendre des mesures rapides en cas d’incident. Celles-ci doivent disposer des moyens nécessaires pour apporter les premiers secours ou alerter les secours.

Parmi les postes interdits aux travailleurs isolés, on distingue notamment les travaux en hauteur, les manœuvres de camions et engins. Il y a aussi ceux impliquant l’utilisation des équipements ou appareils servant au levage de charge, ou la réalisation de travaux d’électricité réalisés sous tension ou hors tension, ou de travaux qui pourraient engendrer un risque de chute dans l’eau…

Laisser un commentaire