Comment devenir freelance ?

Examinez si le travail en freelance est fait pour vous

Le travail en freelance a ses avantages et ses inconvénients (nous y reviendrons plus tard), mais en général, il faut posséder un état d’esprit spécifique pour être free-lance.

Être son propre patron est une excellente chose si vous êtes discipliné et fiable. Le travail en freelance vous permet de définir votre propre emploi du temps, de sorte que vous pouvez prendre un jour de congé quand vous le souhaitez, mais vous ne serez pas payé pour ce temps car il n’existe pas de congé payé.

Si vous souhaitez devenir free-lance, vous devez maintenir une routine de travail quotidienne, être prêt à jongler avec plusieurs projets en même temps et rechercher continuellement de nouveaux projets afin de maintenir un flux de travail régulier.

Si vous travaillez toujours à temps plein, ne quittez pas votre emploi immédiatement. Combinez plutôt un travail en free-lance et un travail à temps plein jusqu’à ce que vous ayez accumulé suffisamment de clients et de relations pour vous soutenir en tant que free-lance.

Travailler dans un lieu confortable, avec un travail stable et un revenu sûr, est un bien meilleur environnement pour développer votre activité de freelance.

Trouvez une plateforme

La plupart des free-lances utilisent des plateformes de travail en free-lance pour trouver du travail. Si les recommandations et les réseaux de médias sociaux comme LinkedIn peuvent également être une grande source de travail, les plateformes sont populaires car elles vous permettent de vous connecter sans effort avec des clients à la recherche de freelances. Il y a toujours un emploi disponible sur ces plateformes.

En outre, la plupart de ces plateformes ont des politiques et offrent une protection tant aux acheteurs qu’aux travailleurs indépendants. Sur les plateformes de travail indépendant, chaque projet que vous entreprenez est un mini-contrat, dont vous et le client devez respecter les conditions.

Le choix de la plateforme avec le modèle qui correspond à vos besoins et à vos attentes salariales est incroyablement important pour votre réussite. De nombreux sites web de freelance encouragent la “course vers le bas”, où les freelances fournissent un travail de mauvaise qualité en échange d’une faible rémunération. En fin de compte, cela n’aide personne : les acheteurs ne trouvent pas de travail de bonne qualité et les free-lances ne gagnent pas assez d’argent.

Certaines plateformes de travail indépendant basent leur modèle commercial sur l’admission des meilleurs développeurs de logiciels indépendants et les mettent en relation avec des clients sur la base d’exigences très spécifiques. Être membre d’une telle plateforme exclusive vous permet de vous mettre en relation avec des clients sérieux et d’être payé pour un travail de grande qualité. La procédure d’admission sur de telles plateformes peut prendre plusieurs semaines et comprendre plusieurs séries de tests pertinents.

Construisez votre profil

Vous n’avez pas besoin de préparer un CV classique, car la plupart des sites web de free-lances ont un modèle prédéfini que vous devez remplir avec vos informations, mais vous ne devez pas considérer votre profil de free-lance comme un exercice de cochage.

Prenez le temps de créer un profil substantiel qui informera les clients potentiels sur votre éducation, vos compétences, votre expertise et votre expérience. Vous n’avez pas besoin d’écrire des romans – soyez bref et concis. Dressez la liste de vos compétences, expériences et réalisations particulières et expliquez pourquoi vous êtes la meilleure personne pour ce poste.

Construisez votre portfolio

Votre profil peut indiquer que vous êtes un astronaute, mais à moins que vous ne téléchargiez votre selfie depuis la station spatiale internationale, il est peu probable que les clients potentiels vous croient. Aussi, lorsque vous créez votre profil, veillez à fournir un portfolio qui illustre vos compétences et votre expérience.

Mais qu’en est-il si vous êtes débutant dans le domaine que vous avez choisi ? Je vous suggère soit de prendre le temps de créer un portfolio avec des exemples de travaux, soit d’accepter simplement plusieurs emplois à un taux réduit en échange de votre expérience.

Déterminez votre prix

En parlant de rabais, si votre taux horaire ou le prix de votre projet dépend fortement de vos compétences et de votre expérience, ne travaillez pas pour rien. Nous avons déjà mentionné comment cela dévalorise à la fois les indépendants et la qualité du travail.

Si vous n’avez que quelques années d’expérience, vous ne pouvez bien sûr pas demander le même tarif que les freelances qui ont dix ans de travail à leur actif. Toutefois, si vous souhaitez finalement transformer votre statut de free-lance en un emploi à temps plein, le tarif devrait couvrir vos dépenses mensuelles si vous avez un travail stable, quelle que soit votre expérience.

Trouvez des missions

Si vous recherchez activement des projets et des clients, voici quelques conseils pour vous aider à les trouver. Tout d’abord, ne postulez que pour les emplois que vous êtes sûr de pouvoir occuper.

Il ne sert à rien de postuler pour un projet que vous ne pouvez pas mener à bien dans les délais impartis avec des résultats satisfaisants. En tant que free-lance, vous construisez votre réputation à partir de zéro et, surtout au début, il est de la plus haute importance d’obtenir un retour d’information positif.

Lorsque vous postulez à un emploi, veillez à rédiger une lettre de motivation pertinente qui explique pourquoi vous êtes le meilleur choix pour cet emploi ou ce projet particulier. Mettez en évidence les compétences et l’expérience qui correspondent aux exigences.

Au fil du temps, les plateformes de freelances récompensent les meilleurs freelances en leur remettant des badges, en réduisant les frais et en leur donnant accès à des offres d’emploi spécialement adaptées.

Choisir le portage salarial

Si vous souhaitez devenir freelance, mais que vous avez peur du manque de protection sociale, vous pouvez opter pour le portage salarial.

En effet, ce statut juridique permet d’exercer en tant qu’indépendant tout en bénéficiant des avantages sociaux du statut de salarié (couverture maladie, assurance chômage, congés payés…).

Aussi, en choisissant le portage salarial, le consultant indépendant délègue l’ensemble de ses démarches administratives à la société de portage salarial.

C’est ainsi l’opportunité pour lui de se concentrer sur la réalisation de ses missions et la recherche de nouveaux clients.

Devenir freelance en portage salarial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *