Quelle comptabilité pour un autoentrepreneur ?

You are currently viewing Quelle comptabilité pour un autoentrepreneur ?

La tenue des comptes et de la comptabilité diffère généralement en fonction du statut entrepreneurial. Si l’autoentrepreneur n’est pas tenu de faire certifier ses comptes par un expert-comptable, il doit nécessairement tenir une comptabilité claire et nette. Celle-ci est certes légère, mais elle est obligatoire.

Vous êtes autoentrepreneur et vous ignorez tout des obligations comptables  qui vous incombent ? Ce texte vous apporte toutes les informations essentielles relatives à la tenue de la comptabilité pour un micro-entrepreneur. Imprégnez-vous de ces dernières et mettez-les en application !

La tenue obligatoire d’un livre de recettes

Tout entrepreneur a besoin de tenir un livre des recettes, quel que soit son secteur d’activité. En effet, il est dorénavant de l’obligation de l’autoentrepreneur depuis 2017 de tenir son livre des recettes encaissées. Ceci quelle que soit l’activité qu’il mène pour garder une trace de ses activités. La comptabilité pour micro entrepreneur est une obligation légale, mais le législateur accorde peu d’importance à la forme de son élaboration.

Ainsi, cela peut être un simple livre de compte que l’entrepreneur rédige sous forme manuscrite ou numérique dans un fichier Excel ou dans le tableur d’un logiciel comptable.

Le livre des recettes doit normalement être tenu dans un ordre chronologique en relatant les informations comme :

  • L’origine et le montant de chaque recette ;
  • Le mode de règlement (espèce, chèque ou autre) ;
  • Les références des pièces justificatives (notes, N° factures…).

L’inscription de ces données dans votre livre de recettes donne une traçabilité claire des opérations et des sources de revenus.

Le registre pour achats relatif à la vente de marchandise

Le livre comptable est l’opposé du livre des recettes. C’est un document qui récapitule tous les achats réalisés par l’autoentrepreneur dans l’exercice de son activité. Tout comme le livre de recettes,  le livre comptable doit retracer ces informations de façon chronologique.

Il doit afficher :

  • les intitulés et la référence (en présence de marchandises),
  • le fournisseur,
  • le coût ainsi que le mode de règlement.

Ce document lui permet d’avoir une idée plus claire de ses investissements et de mieux faire face à l’administration fiscales en cas de contrôle.

Obligation d’avoir un compte bancaire dédié à votre activité 

Tout autoentrepreneur doit avoir un compte bancaire spécifique pour son activité. C’est la meilleure option pour toujours garder à jour votre comptabilité en tant que micro entreprise. En pratique, chaque mouvement sur le compte aura une traçabilité (les entrées et sorties d’argent), puisqu’il est répertorié. Ainsi, vous n’aurez qu’à relier facilement les mouvements à votre registre et votre livre de comptes. Vous pouvez ouvrir ce compte dans n’importe quelle banque, car votre seule obligation est de le séparer de vos comptes bancaires personnels. Votre compte professionnel ou d’autoentrepreneur doit afficher les informations suivantes :

  • L’encaissement des recettes et le paiement des achats ;
  • Les prélèvements de votre rémunération ;
  • Les remboursements des emprunts relatifs à votre activité ainsi que leur déblocage évident, le paiement de votre CFE et de vos cotisations…

En dehors de ces comptes, il y a aussi les éléments de facturation dont l’autoentrepreneur doit tenir compte. C’est pourquoi il vous est obligatoire de réaliser une facture et un devis pour un suivi plus sérieux. Bien respecter ses conseils vous préserve des sanctions fiscales éventuelles.

Laisser un commentaire