4 clés essentielles pour gérer facilement les finances de votre start-up

You are currently viewing 4 clés essentielles pour gérer facilement les finances de votre start-up
Diverse colleagues listen to coworker talking about new business plan at group meeting, multi ethnic employees brainstorm on project share creative ideas at corporate briefing, team discussion concept

En matière de start-up ou même d’entreprises en général, il est essentiel de savoir que la gestion financière est l’un des plus grands facteurs de progrès. Par conséquent, il est important d’y accorder une attention assez particulière. Découvrez donc dans cet article, quatre clés pour faciliter la gestion financière de votre start-up.

Ayez un plan solide

La plupart des start-ups qui échouent dès leurs débuts se caractérisent par une mauvaise gestion des premières entrées financières. Cela est d’ailleurs majoritairement dû à une mauvaise élaboration du plan de gestion. En matière de finances et d’économie, l’improvisation est toujours une mauvaise idée.

L’idéal serait de définir clairement les différentes étapes de la procédure de gestion. Dans son élaboration, un plan détaillé devra contenir :

  • Un petit aperçu de l’équipe chargée de l’administration financière et fiscale ;
  • Le mode de gestion que vous comptez particulièrement employer ;
  • Les montants standards à dépenser sur une certaine période.

Dans le même temps, il est aussi important de prévoir le genre d’investisseurs que vous comptez solliciter à court et à long terme.

Trouvez les outils qu’il faut pour vous faciliter la tâche

Bien gérer les finances d’une start-up nécessite aussi d’avoir à disposition les outils qu’il faut pour y parvenir. À ce sujet, notez que la technologie reste l’un de vos meilleurs alliés pour avoir de bonnes performances. Vous pourrez adopter par exemple un logiciel de gestion de notes de frais comme N2F pour vous simplifier la gestion de vos notes de frais.

Les bons outils pour avoir des performances intéressantes doivent être à la fois, informatisés, performants, mais aussi faciles à entretenir. En général, à moins que ces derniers ne vous donnent accès à des performances incroyables, il est recommandé d’éviter au maximum tous les appareils qui nécessitent de grandes dépenses pour leur entretien. 

Adoptez la bonne option juridique

Le statut d’une entreprise au regard de la législation détermine aussi fortement les dépenses que cette dernière devra effectuer ou non. Ainsi, en sélectionnant le statut juridique de votre entreprise, vous aurez la possibilité de choisir différentes options compte tenu de vos besoins réels.

Vous pouvez notamment décider si vous voulez collaborer ou non avec des actionnaires, si vous désirez que votre responsabilité soit totale ou limitée ou encore si vous souhaitez jouir d’une certaine flexibilité d’un point de vue juridique. Cependant, avant de faire votre choix, prenez le soin de vous renseigner suffisamment sur les réalités relatives à chacun des statuts juridiques, qu’il s’agisse d’une SA, d’une SAS ou d’une SARL.

Préparez une solution pour la gestion de votre croissance économique

C’est un aspect très important, mais que très peu d’entrepreneurs prennent en considération quand ils sont encore à leurs débuts. Pourtant, lorsqu’une start-up fonctionne régulièrement, ses chances de croissance sont plus importantes, et il devient dès lors capital de prendre des dispositions.

Prévoir dès le début une solution pratique vous évitera de vous retrouver avec une économie en décalage par rapport à la progression de l’entreprise. C’est aussi un excellent moyen de prévenir les recrutements précipités. En somme, prévoir une solution de gestion pour votre croissance économique est donc essentielle, non seulement pour optimiser la gestion financière de votre start-up, mais aussi celle du personnel.

Laisser un commentaire